Tout savoir sur les masques respiratoires

Retour à la liste des conseils

Majoritairement réputés pour être des dispositifs médicaux, les masques sont également des EPI (Equipement de Protection Individuelle) utilisés par les techniciens pour différentes activités sur les chantiers.

Il existe de nombreux types de masques respiratoires. Cet article portera sur les trois types de masques les plus fréquemment utilisés : les masque FFP2, chirurgicaux et en tissu lavables.

Découvrez les bons gestes pour bien porter son masque de protection ainsi que les différents types de masques respiratoires à disposition des techniciens pour travailler sur le chantier.

Chaque poste de travail doit faire l’objet d’une évaluation des risques par l’entreprise. En fonction des risques identifiés, l’entreprise se doit de sélectionner la protection la plus adaptée à chaque poste de travail.

COMMENT BIEN PORTER SON MASQUE DE PROTECTION ?

1. Lavez-vous les mains AVANT de positionner votre masque et APRES l’avoir mis en place sur votre visage.

2. Positionnez le masque en allant jusque sous votre menton et couvez votre nez. Si votre masque dispose d’un système de serrage au niveau de l’arête du nez, ajustez cette dernière.

3. Une fois votre masque mis en place, ne le touchez pas, sinon vous devrez changer de masque.

4. Respectez la durée de vie de votre masque et changez le lorsque cela est nécessaire.

5. Si votre masque est humide, il faut le changer.

6. Le port du masque ne vous dispense pas du respect des gestes barrières et du respect des règles de distanciation sociale.

7. Jetez votre masque usagé dans une poubelle spécifique ou dans un sac poubelle dédié à cet effet.

LE MASQUE FFP2 (Norme NF EN 149)

Le masque idéal pour les travaux spécifiques en chantier et pour le contact avec des personnes malades

Il existe trois catégories de masques : FFP1, FFP2 et FFP3. Pour plus de confort et de sécurité, il est important de s’équiper d’un masque adapté aux types de travaux réalisés.

Recommandé en milieu médical, le masque FFP2 protège l’entourage des projections mais aussi le porteur contre les particules infectieuses présentes dans l’air. Ses capacités filtrantes spécifiques font de lui un allié du technicien, notamment pour les travaux qui engendrent l’apparition de poussière ou de fumée (meulage, découpage, soudage, fraisage, …). Le masque FFP3, plus puissant, peut filtrer les molécules chimiques lors d’un contact avec l’amiante, les pesticides en poudre, le plomb et bien plus encore.

Le masque FFP2 est avant tout un atout sécurité, laissant de côté le confort. Ses capacités filtrantes le rendent épais : il est plus difficile de respirer avec ce type de masque et il tient plus chaud. Il en est de même pour le masque FFP3 qui, avec un niveau de filtration plus élevé, présente des inconvénients davantage marqués.
Le masque FFP2 est à usage unique et doit être changé toutes les 8h maximum.

Les +
  • Une protection optimale du porteur et de l’entourage
  • Idéal sur le terrain pour de nombreuses activités liées aux chantiers
  • Port longue durée (8h)

LE MASQUE CHIRURGICAL 3 PLIS TYPE II (norme NF EN 14683)

Le masque idéal au quotidien qui agit comme une barrière contre les bactéries et les virus

Le masque chirurgical 3 plis type II a été pensé pour protéger les personnes aux alentours. Il empêche la projection de postillons lors de toux ou d’éternuements et protège le porteur de ceux émis par les autres. Contrairement aux masques de type FFP2 ou FFP3, il ne pourra cependant pas filtrer les particules en suspension dans l’air. Ses capacités filtrantes moins puissantes font qu’il est idéal pour les actions quotidiennes, mais pas pour des activités spécifiques sur les chantiers comme le perçage, ou pour le travail dans des zones à risques (exposition à l’amiante par exemple).

Ce masque est à usage unique et doit être changé toutes les 4 heures.

Les +
  • Plus léger à porter qu’un masque FFP2
  • Peu coûteux

LE MASQUE EN TISSU LAVABLE

Le masque idéal pour le respect des gestes barrières

Le masque en tissu lavable abordé dans cet article est celui qui a été conçu en suivant la norme AFNOR. Ce masque permettra de protéger les personnes autour en stoppant les projections lors de toux ou d’éternuements ou même lors de la simple prise de parole.
Un masque tissu peut être porté environ 4h.

Le nombre de lavages de ces masques est limité et peut varier selon les modèles. Il est essentiel de bien laver le masque à 60° après chaque utilisation et de le faire sécher rapidement.

Les +
  • Solution plus écologique et souvent plus économique que le masque de type chirurgical.
  • Peut être personnalisé avec le logo de votre entreprise

Si vous avez besoin d’informations complémentaires sur le port du masque ou sur toutes les mesures d’hygiène et de protection à adopter sur vos chantiers pour faire face au COVID19, nous vous invitons à consulter le site de l’OPPBTP :

Covid-19- Préconisations de sécurité sanitaire pour les chantiers du BTP

Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction-Covid-19

RETROUVEZ LES PRODUITS SELECTIONNÉS PAR NOS EXPERTS DANS NOS BOUTIQUES EN LIGNE