Réduire les TMS causés par l’outillage à main

Retour à la liste des conseils

Premier facteur d’inaptitudes professionnelles, les TMS (troubles musculo-squelettiques) représentent 90% des arrêts maladies et 10 millions de jours de travail perdus par an.

99% des TMS sont localisés au niveau du bras, dont 45% à hauteur du poignet et plus précisément du canal carpien.

Face à ces douleurs quotidiennement rencontrées par les techniciens, la solution réside dans l’innovation. En effet, les fabricants agissent sur deux principaux leviers pour limiter les risques de TMS :

1

L’ergonomie

2

Le poids

L’ergonomie

L’ergonomie concerne la forme générale de l’outil, mais aussi le revêtement utilisé et la technologie intégrée. Les outils manuels à l’origine du plus grands nombres de TMS sont : les pinces et les tournevis.

Les pinces

Les coupes répétées sont fréquemment source de TMS du poignet. En effet, lors de la coupe, la pince exerce une pression sur les doigts. Plus la surface d’appuis sera restreinte, plus la pression sera traumatisante pour les doigts.

C’est pourquoi, notre expert vous conseille :

  • 1) De privilégier des branches bi-matière aux branches fines en PVC
  • 2) D’adapter le type et la dimension de la pince au matériau qui doit être sectionné
tms

Les tournevis

La paume des mains souffre des serrages fréquents. Ainsi, les fabricants préfèrent aujourd’hui les manches bi-matières aux manches PVC.

Les manches bi-matières sont composés de deux zones : les zones molles et les zones dures, pour une parfaite malléabilité de l’outil.

tms

Le poids

Il est essentiel de constamment chercher des solutions pour limiter le poids transporté par les techniciens. Les tournevis porte-embouts ou à lames interchangeables figurent parmi les solutions efficaces pour lutter contre les caisses à outils trop lourdes et éviter la multiplication des aller-retours entre la zone d’intervention et le véhicule utilitaire.

tms

RETROUVEZ LES PRODUITS SELECTIONNÉS PAR NOTRE EXPERT DANS NOS BOUTIQUES EN LIGNE