Fibre optique : comment bien nettoyer les différents points de connexion et raccordement ?

Retour à la liste des conseils

Sur les réseaux fibre optique, la transmission de la lumière nécessite d’éliminer tous les obstacles potentiels pour ne pas diminuer la bande passante. Comme pour tous les types de réseaux de télécommunications, la performance globale sera égale à la performance de l’élément faible, comme un connecteur fibre optique ou une épissure sur une fibre optique. Afin de transmettre correctement le signal lumineux d’un point à un autre, il est nécessaire de décontaminer la fibre optique.

L’étape du nettoyage des connecteurs optiques est souvent omise pour des questions de rentabilité. Cependant, le seul but de gagner du temps peut porter préjudice à l’efficacité et la longévité du réseau télécoms. Pourtant, les répercussions financières peuvent être significatives. Ne pas décontaminer la fibre optique ou ses connecteurs entraîne des pertes de signal plus ou moins importante, représentant la première source de panne. En conséquence, cela engendre une augmentation des besoins de réintervention et des pénalités associées, ainsi qu’un retard pour les installateurs.
A travers ce conseil, vous retrouverez les étapes clés pour bien nettoyer les connecteurs et les fibres optiques.

Quels sont les types de contamination de la fibre optique ?

La contamination de la fibre optique, peu importe son origine, peut engendrer un risque de panne d’un composant ou du système entier. Une seule particule, même microscopique, peut être la cause d’une rétrodiffusion ou d’une atténuation des connexions optiques.

Il existe différents types de contaminations qui peuvent affecter l’extrémité d’un connecteur :

  • La contamination par résidus secs : la poussière, le gypse, … ;
  • La contamination liquide : les huiles minérales, le sébum des mains, le gel, la résine, l’encre, la graisse présente sur les câbles… ;
  • La contamination avec résidu d’alcool, notamment d’alcool isopropylique, si la quantité utilisée est trop importante.

Plusieurs méthodes de nettoyage de la fibre optique ou de ses connecteurs sont possibles selon le type de contamination constaté.

Le nettoyage à sec des connecteurs fibre optique

Plusieurs produits sont proposés aux techniciens télécoms pour procéder au nettoyage à sec des connecteurs optiques. Ces tissus de nettoyage peuvent prendre la force de lingette anti-pelucheuse, de stylo de nettoyage fibre optique ou d’une cassette de nettoyage. Ces outils permettent d’éliminer facilement les poussières et sont simples d’utilisation.

L’efficacité de ces produits est réduite sur les matières graisseuses et le risque de propagation des contaminants est réel.

Le nettoyage humide de la fibre optique

La méthode du nettoyage dit « humide » est très efficace pour dissoudre les graisses. Pour ce faire, un technicien télécoms peut utiliser un solvant de nettoyage, comme l’alcool isopropylique, appliqué grâce à un bâtonnet ou une lingette non-pelucheuse.

Un excès de solvant de nettoyage peut laisser des traces et être une des raisons de la contamination de la fibre optique. De plus, le caractère inflammable des solvants utilisés n’est pas anodin : il faut donc opérer avec précaution et parcimonie.

Pour plus d’efficacité, il est recommandé d’associer ces deux méthodes.

La méthode du nettoyage « humide et sec » : les bons gestes à pratiquer

Une méthode simple et efficace permet de décontaminer les fibres et connecteurs optiques : il s’agit de la combinaison du nettoyage humide et sec.
Voici l’image d’un connecteur fibre optique, prise avec un microscope : il est saturé de poussières, dues à sa manipulation dans l’environnement. Il doit être nettoyé pour garantir l’efficacité du signal.

Découvrez ci-dessous les différentes étapes du nettoyage humide et sec pour bien décontaminer les faces optiques. Nous prendrons ici le cas d’une contamination par résidus secs.

1. Commencer par le nettoyage humide du connecteur fibre optique

Il est préconisé de commencer le premier geste de nettoyage avec une solution de nettoyage humide. Il existe pour cela plusieurs possibilités :

– Un nettoyant à base d’eau afin de réduire au maximum le danger sur la santé des techniciens télécoms, lié aux vapeurs d’alcool inhalées à long terme ;
– Un solvant de type alcool isopropylique ;
– Avec un stylo de nettoyage prévu à cet effet ;
– L’usage de lingettes sèches non-pelucheuses pré-humidifiées ou non pour permettre d’appliquer la solution choisie précédemment.
Le technicien télécoms aura seulement besoin d’humidifier la lingette, si elle n’est pas déjà pré-saturée d’une solution nettoyante, et de frotter en une seule fois le connecteur (effectuer des aller-retours pourrait redéposer les poussières sur celui-ci).

2. Inspecter la férule du connecteur

La deuxième étape est d’inspecter la férule du connecteur à l’aide par exemple d’un microscope pour fibre optique, afin de s’assurer d’avoir retiré un maximum de poussières. Si la contamination est toujours visible, il faut alors recommencer la première étape.
Il est conseillé de nettoyer la pointe du microscope a chaque utilisation, ceci pour éviter de transmettre les poussières d’un connecteur a l’autre.

3. Procéder au nettoyage à sec

Comme l’illustre l’image, l’utilisation de liquide peut laisser des traces sur le connecteur.
La troisième étape est de procéder à un nettoyage à sec du connecteur, à l’aide d’un stylo de nettoyage de férules ou de tissu non-pelucheux.

  • Avec un stylo de nettoyage : le technicien télécoms doit l’insérer dans l’extrémité optique du connecteur et ensuite effectuer une pression du stylo vers ce connecteur. Un petit fil à l’extrémité du stylo se mettra en contact avec l’extrémité optique afin de nettoyer celle-ci sur toute sa surface, à 360°. A
  • Avec du tissu non-pelucheux : le technicien télécoms doit, comme pour le nettoyage humide, frotter le connecteur sur une partie sèche de la lingette (simplement avec un aller) et en faisant tourner le connecteur sur lui-même.

Cette étape permet de retirer toutes les traces de liquides et d’obtenir une férule entièrement propre et décontaminée au maximum :
Il est conseillé d’inspecter l’extrémité optique une nouvelle fois afin de s’assurer de la parfaite décontamination de cette dernière.

PENSEZ-Y !

Pour garantir l’absence de contamination et de défauts sur une connexion optique, il est essentiel d’inspecter les deux connecteurs et de vérifier tous les éléments qui constituent le réseau télécoms.

En résumé

RETROUVEZ LES PRODUITS SELECTIONNÉS PAR NOTRE EXPERT DANS NOS BOUTIQUES EN LIGNE