Comprendre les EPI haute-visibilité

Retour à la liste des conseils

L’absence de visibilité est l’une des principales causes des accidents de la route chez les piétons. C’est pourquoi les réglementations en matière de sécurité se montrent drastiques à ce sujet : « Toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l’occasion d’un chantier ou d’un danger temporaire doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3. »*

Les EPI (Equipement de protection individuelle) haute-visibilité ont pour objectif de protéger les individus intervenant sur voirie des divers risques pouvant nuire à leur santé. Plus le risque est conséquent, plus la surface de signalisation sur les EPI doit être importante. Les EPI haute-visibilité ont ainsi été catégorisés en 3 classes :

choix epi choix epi

Veuillez vérifier que vos EPI haute-visibilité soient normée CE.

Quelle que soit la zone d’intervention sur laquelle vous intervenez, veillez à privilégier des vêtements de Classe 2 minimum avec des bandes rétro-réfléchissantes (50mm de large minimum). En fonction des risques encourus sur le chantier, pensez également à compléter votre équipement avec des produits dont les normes sont adaptées à vos besoins : casques, lunettes de protection, masque, gants, etc.

Le saviez-vous ?

La sécurité étant un enjeu majeur pour les entreprises, salariés et employeurs doivent répondre à certaines obligations afin de limiter les risques au maximum :

Les obligations de l’employeur :

  • Fournir les EPI gratuitement
  • Fournir des EPI appropriés au poste de travail et aux risques liés à celui-ci
  • S’assurer de l’utilisation conforme des EPI en prodiguant les formations nécessaires aux équipes
  • Vérifier et entretenir les EPI
  • Renouveler les EPI détériorés ou périmés
  • S’assurer de la compatibilité des EPI entre eux
  • Faire en sorte que les EPI soient à usage personnel
  • Choisir les EPI en concertation avec les utilisateurs
  • Vérifier que les EPI soient certifiés conformes (marquage CE)
  • S’assurer que les EPI soient fournis avec une notice d’utilisation

Les obligations du salarié :

  • Se conformer aux instructions données par leur employeur
  • Signaler les EPI défectueux ou périmés
  • Respecter les conditions d’utilisation, de stockage et d’entretien telles que précisées dans la notice d’utilisation des EPI
  • Attention : Un salarié refusant ou s’abstenant d’utiliser les EPI peut engager sa responsabilité et s’exposer à des sanctions : « Un agent ne pourra pas se soustraire à l’obligation de port d’un EPI si des instructions lui ont été données dans ce sens » (Article L 230-3 de la loi du 31 décembre 1991).

* Article 134. Signalisation des personnes (Instruction interministérielle sur la signalisation routière du 22 octobre 1963 – 8ème partie : Signalisation temporaire)

RETROUVEZ LES PRODUITS SELECTIONNÉS PAR NOTRE EXPERT DANS NOS BOUTIQUES EN LIGNE