Optimiser l’installation des pinces d’ancrage sur les réseaux fibre optique

Retour à la liste des conseils

Sur le réseau fibre optique, en branchement comme en distribution, la pince d’ancrage est l’équipement incontournable pour le déploiement des câbles de télécommunications aériens.

Mais connaissez-vous vraiment la pince d’ancrage ?

1 – Fonctionnement de la pince d’ancrage : le serrage conique

Le principe du serrage conique est simple : plus on tire sur le câble, plus la pince se resserre. Ce système doit respecter plusieurs critères indispensables :

  • Le serrage doit se faire de manière uniforme afin d’éviter tout dommage du câble ou de perte optique.
  • La résistance des éléments doit être en adéquation avec celle du câble dans ses conditions d’installation.
  • La longueur d’anse doit garantir toute absence de contact avec d’autres éléments et permettre de respecter le rayon de courbure du câble lors de la réalisation des gouttes d’eau ou chapeaux de gendarme.

Chaque pince à serrage conique est conçue pour répondre à ces exigences.

La pince d’ancrage à serrage conique présente de nombreux atouts :

  • La mobilité des coins permet d’accueillir une plage de câble plus large. Cela réduit le nombre de références produit à gérer et garantit la tenue mécanique du câble notamment lorsque la tolérance de diamètre de câble est élevée (>0,5mm pour certains fabricants de câble).
  • Les longueurs d’anses sont adaptées aux rayons de courbure minimum des câbles pour garantir une installation simple et fonctionnelle.
  • Différents matériaux sont utilisés selon le type de pince pour optimiser la compatibilité avec le câble et la configuration du réseau :
    • l’anse peut être en plastique ou en inox;
    • le corps peut être en plastique renforcé ou en aluminium;
    • les coins peuvent être en plastique ou en métal.

2 – Composition de la pince d’ancrage

  1. Les coins permettent de maintenir le câble dans la pince. Ils sont également appelés clavettes quand ils sont en plastique (câble rond ou fig-8 avec porteur FRP) ou mâchoires quand ils sont en métal (câble fig-8 avec porteur acier). Leur mobilité permet de s’adapter à différents diamètres de câbles et de réguler le maintien du câble en fonction de l’effort de traction. Leur longueur est liée à celle du corps.
  2. Le corps maintient l’ensemble des éléments entre eux. Sa forme conique permet une avancée des coins progressive et uniforme pour un serrage optimal. Sa longueur est adaptée à la longueur de serrage nécessaire et sa résistance dépend de sa taille et de sa densité.
  3. La bague de guidage garantit l’imperdabilité des coins dans le corps tout en les guidant lors de leur avancée. Elle permet un serrage uniforme.
  4. L’anse peut être en inox ou en plastique (pinces de branchement). Elle permet de créer un déport avec le point d’ancrage pour éviter tout contact avec le support. Plus l’anse est longue, plus la courbure d’un câble rigide (ex. créer une goutte d’eau) est aisée. Une fois installée dans le corps, l’un des côtés de l’anse reste ouvrable (côté étiquette), tandis que l’autre garantit l’imperdabilité.
  5. La cosse n’est présente que sur des anses inox et a plusieurs utilités. En plus de protéger du frottement avec l’armement les brins torsadés constituant l’anse, elle garantit une protection électrique en cas de défaut de terre sur l’appui (typiquement métal).

3 – Mise en œuvre d’une pince d’ancrage

La pince d’ancrage à serrage conique est une solution tout en un, très simple à mettre en œuvre. Il est néanmoins intéressant de connaître quelques gestes et astuces qui permettent de gagner du temps et de fiabiliser les installations.

PENSEZ-Y !

  • Ne pas utiliser de marteau pour enfoncer les clavettes ;
  • Conserver la symétrie des coins lors du serrage ;
  • Une fois installé, le câble ne doit pas être en contact avec l’anse ou tout autre élément du support.
 

Installation d’un simple ancrage

  1. Insérer l’anse dans le corps à l’opposé de l’étiquette (côté verrouillable).
  2. Passer l’anse du dispositif d’ancrage dans le support et la verrouiller dans le corps (côté étiquette). Vérifier l’insertion de la cosse-cœur dans le support.
  3. Reculer les coins dans le corps. Mettre le câble à la tension voulue.
  4. Maintenir l’anse en tension et installer le câble tendu entre les coins.
  5. Pousser les clavettes vers l’avant en tirant sur le câble côté portée pour amorcer le serrage du câble.
  6. Installation terminée.
 

Installation d’un double ancrage

  1. Installer le deuxième dispositif d’ancrage dans le support, dans l’alignement du premier.
  2. Laisser une sur longueur de câble entre les deux dispositifs d’ancrage. Maintenir l’anse tendue et les coins reculés puis installer le câble dans le dispositif.
  3. Pousser les coins dans le corps tout en tirant sur le câble côté portée pour ancrer le câble dans le dispositif.
  4. Installation terminée.
Astuce de l'expert blanche

Les astuces de l’expert !

  • Travailler face aux coins pour repérer facilement le côté ouvrable de l’anse (côté étiquette) et garantir une bonne insertion et un bon maintien du câble dans le dispositif.
  • Prévisualiser le passage du câble avant le verrouillage de l’anse pour déterminer si le câble doit passer devant, derrière ou au milieu de l’anse.
  • Penser à utiliser du matériel de tirage adapté (grenouille de tirage, moufle ou palan, dynamomètre, poulies,…) lors d’un déploiement difficile (câble lourd, relief, longue portée,…).

RETROUVEZ LES PRODUITS SELECTIONNÉS PAR NOTRE EXPERT DANS NOS BOUTIQUES EN LIGNE